Home Hifi Var PROAC DT8 : le sorcier anglais a encore frappé !

PROAC DT8 : le sorcier anglais a encore frappé !

Il y a des constructeurs d’enceintes qui mettent un point d’honneur à faire sonner leur création exactement comme ils le désirent.

Loin des enceintes stéréotypées et au design aguicheur, une Proac reste une Proac. Look sobre, presque discrète, taille menue et des plus logeables mais avec un poids conséquent, finition irréprochable. La nouvelle Proac DT8 est une nouvelle enceinte dans le catalogue Proac qui se positionne entre la studio 148 et la Response D20.

Esthétiquement cette DT8 ressemble au gabarit et à la présentation d’une D20, mais elle innove par rapport à ses ainées puisque qu’elle adopte une disposition de ses haut-parleurs en configuration dite d’Appolito (du nom de son concepteur) c’est-à-dire un tweeter au milieu de 2 haut-parleurs de grave médium.

Elle reprend donc le concept des Proac D48 et des toutes nouvelles Proac K3 mais les 2 haut-parleurs de grave médium de 16,5 cm de diamètre sont différents. L’un est constitué d’une membrane en pulpe de mica et l’autre est constitué d’une membrane en polypropylène. Le rendement est généreux de 90 db sous 4 Ohms. Ces 2 haut-parleurs de grave fonctionnent en tandem et sont filtrés spécialement en fonction des différences de compositions de leur membrane.

La particularité de ces haut-parleurs composant et filtrage pourrait donc bien être à l’origine des caractéristiques particulièrement remarquables à l’écoute des registres de fréquence qu’ils exploitent.

Si la douceur générale se distingue des 148 plus toniques et extraverties, la DT8 joue la carte de la souplesse et l’inflexion du discours musical. Elle reste plus polyvalente qu’une D20 au piquet et à la définition plus poussée mais il se dégage de la DT8 une douceur mélodique enthousiasmante. Le calage des tweeters décimétrique nous rappelle que ProAc sait toujours parfaitement focaliser et matérialiser les voix. Le médium est doux et soyeux.

Le grave et bas médium sont exceptionnels (de la terminologie exception), très cohérents avec les autres registres ils s’intègrent parfaitement au discours musical. Les DT8 permettent de suivre avec infiniment de plaisir les moindres inflexions d’une contrebasse. L’articulation et l’ampleur du grave est inédite dans cette gamme d’enceinte.

Associer les DT8 avec des électroniques à la palette tonale riche et étendue, elles s’exprimeront sur l’ensemble des registres avec douceur, cohérence et un équilibre qui conviendra aux mélomanes qui privilégient la délicatesse et la nuance dans le jeu des instruments. C’est une caractéristique d’écoute que beaucoup de constructeurs souhaitent atteindre, un certain équilibre, sans aseptiser le message musical et schématiser les inflexions de la musique sur tous les registres de fréquences.

Dans le cas de nos DT8 le sorcier Proac a su créer une enceinte capable de proposer au mélomane attentif, une musicalité évidente, sans sombrer dans la simplification des timbres. Le confort d’écoute est bien présent, c’est équilibré, délicat, parfaitement timbré, avec un grand respect des nuances notamment dans les notes inférieures graves si difficile à obtenir même avec des enceintes plus volumineuses ou et avec des haut-parleurs de diamètres plus importants. Ces enceintes sont à associer à un amplificateur intégré de puissance même modeste mais très expressif et vivant. Un choix attentif doit être porté sur le câblage haut-parleur, les Proac y sont très sensibles, large bande passante, équilibré, rapide.

Proac a le mérite de proposer une solution classique de l’enceinte acoustique mais qui a su évoluer avec son temps et ne sacrifie rien aux exigences d’une écoute rigoureuse et musicale – une valeur sûre.

EN ECOUTE MAGASIN SUR RENDEZ-VOUS…

Leave a Reply