Home Hifi Var Connaissez-vous Uli Jon Roth ?

Partagez !Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter

Connaissez-vous Uli Jon Roth ?

Uli Jon Roth est le 1er guitariste soliste du groupe Scorpions dans les années 70. A l’époque Scorpions jouait un Hard Rock Mélodique et débridé. Si je vous parle d’Uli Jon Roth, c’est que j’ai eu la chance de le voir jouer dernièrement en Concert aux Pennes Mirabeau et que sa prestation scénique m’a enthousiasmé. Ayant écouté récemment des guitaristes extrêmement talentueux tel que Popa Chubby, Mickael Schencker ou Joe Satriani, Uli Jon Roth a une personnalité musicale qui ne laissa personne indifférent durant le concert. La série de concerts qu’il donne dans l’hexagone était sur le thème justement de reprises des Scorpions des années 70 et notamment celles figurant sur le double live à Tokyo de 1978 « Tokyo Tape », quelques reprises de Jimi Hendrix et des morceaux de son répertoire, progressif et planant, étaient également dans la set liste.
Accompagné par 2 guitaristes dont un rythmique et un soliste chanteur, un clavier, un bassiste et un batteur le groupe montra une grande cohésion d’ensemble. Concentré sur le jeux de Uli Jon Roth, les musiciens se sont montrés précis et au service du talent de leur leader. Uli Jon Roth n’hésitant pas à leur laisser du chant libre et une belle présence scénique.
Outre cette présentation, je voudrais juste revenir sur la qualité du jeu ultra mélodique d’Uli Jon Roth tout en finesse et virtuosité, un touché de corde doux et magique qui laisse exprimer des notes avec émotion et passion. Ce guitariste très expérimenté a un énorme talent, sans effet démonstratif, avec un jeu scénique sobre, il met en avant sa musique mais reste présent et discret. Attentif à son public, il passera plus d’une heure à dédicacer photos, albums, guitares avec gentillesse et humilité. L’écouter jouer ravi le plus blasé des guitaristes, loin de l’ennui des guitaristes solistes qui dégainent les notes à celui qui sera le plus rapide. Il a joué un rock mélodique pendant plus de 2 heures avec une incroyable maitrise, tour à tour calme puis explosif mais toujours avec beaucoup de sensibilité. Sa concentration et sa préparation pour chaque morceau était palpable, tout était parfaitement dosé dans l’unique but d’apporter émotion et fascination. Je pense que ce guitariste à une grande sensibilité philosophique et que son approche de la musique et du public va dans ce sens. L’écouter en concert est une belle expérience et vous fera goûter à son univers musical enivrant.

1 reply to this post
  1. Savez-vous qu’Uli Jon Roth peut donner un autre type de concert sans sortir un seul accord rock de la soirée et vous jouer du classique avec sa guitare électrique et vous emporter dans son univers. Mais que dire de plus sur Uli Jon Roth, la plume de Nicolas, toujours très sensible à la musicalité et au son, a tout résumé sur ce musicien tout à fait particulier qui a renoncé volontairement à la gloire en quittant son groupe Scorpions dans les années 79, pour qui le succès planétaire était promis d’une façon ou d’une autre. A l’inverse de la mode pour un rock commercial mené par la puissante chaine MTV, il nous plonge dans son univers Hendrixien ou il rajoute un mélange néo classique qui inspirera Yngwie Malmsteen à jamais. Jason Becker et Marty Friedman, jeunes talents du moment, sont aussi inspirés par le jeu de Uli ou ils reprennent les gammes néo classiques mais aussi japonaises. Michael Schenker avait quitté Scorpions et laissé la place à Uli et puis l’avait remplacé à son départ pour l’album Lovedrive. A partir de là, Uli laisse le monde du heavy, Les albums sortent sous son nom et sous celui « d’Electric Sun » ils sont chaque fois différents et tout à fait particuliers selon son inspiration. Vivaldi, Mozart, Hendrix voilà l’univers d’Uli. Ecoutez « Trenscendantal Sky Guitar et vous comprendrez. Le 07 novembre aux Pennes Mirabeau, Michael schenker et les deux autres géants de Scorpions : Francis bassiste de légende et Herman le Drum tous deux sur Tokyo tapes joueront Blackout, Lovedrive….

Leave a Reply