Home Hifi Var La platine vinyle : Un objet de culte…

Il faut en avoir une pour être de ceux qui ont compris que cet objet est redevenu indispensable.

Quel est aujourd’hui le véritable intérêt de cette source de lecture musicale ?

Une platine vinyle n’a d’intérêt, en premier lieu, que si nous avons accès à des œuvres musicales en vinyle qui soient dignes d’intérêt.
Depuis les années 80 les pressages n’ont fait que diminuer et le déclin a perduré jusqu’à nos jours. De nombreuses œuvres ne connaitront jamais un pressage de qualité vinyle, et pour certaines œuvres récentes, celles qui existent sont issus de bandes masters numérisées. L’esprit du vinyle n’est donc pas ou très peu dans les œuvres récentes des 30 dernières années.
L’esprit du vinyle se trouve souvent dans des œuvres enregistrées et gravées avant cette période et dont l’interprétation et la qualité de l’enregistrement est remarquable. Il existe donc de nombreux amateurs qui possèdent une collection de disque de grande qualité, d’œuvres historiques et même intemporelles.
Mais ces œuvres appartiennent souvent à des générations séniors qui ont gardé précieusement leur discothèque malgré l’avènement du CD.

Les plus jeunes tentent de faire renaitre cet objet de culte, alors que les prix des disques d’occasion flambent, car le choix se fait plus rare et l’engouement plus grand, jusqu’à devenir plus onéreux qu’un CD d’une œuvre récente ou même un fichier dématérialisé de qualité master audio. Hélas les déceptions sont parfois grandes avec les disques vinyles aussi : Disques inécoutables car détériorés, œuvres inégales, pressage médiocre.

Qu’importe, le Graal est presque atteint car l’équipement de base est proposé à des tarifs très accessibles et il y en a pour tous les goûts et les bourses et parfois la pépite musicale n’est plus qu’à portée de bac ou d’un clic.

Mais le plaisir n’est pas matériel… Le plaisir de l’écoute d’une œuvre musicale sur un vinyle résulte dans l’authenticité même de l’œuvre enregistrée, l’œuvre du temps doit être palpable. Le plaisir c’est d’entendre l’œuvre telle qu’elle a été enregistré dans les conditions de l’enregistrement et pour le matériel pour lequel elle a été enregistrée. L’écoute d’un disque vinyle c’est se replonger à l’époque de l’enregistrement tel que l’a voulu l’interprète et l’ingénieur du son mais aussi, et là est la différence avec d’autres supports de musique : le producteur. Celui qui va créer les effets, mettre en avant tel ou tel instrument ou voix, des effets pour créer une ambiance, une atmosphère. Toutes ces informations qui ont étaient gravées dans les sillons ont une importance car elles existent du fait que le support même permet de les exploiter sinon quel intérêt de passer à l’époque entre 1 mois et 6 mois en studio d’enregistrement ? De changer plusieurs fois de studio ? Dans plusieurs pays ? Plusieurs producteurs pour un seul disque et quelques morceaux ? Tout simplement parce que la platine vinyle est capable de reproduire l’instant de cette époque, de ce moment historique qui ont un intérêt avec la passion de revivre certains enregistrements en public ou d’enregistrements studio d’immenses vedettes. Et voilà pourquoi le vinyle peut revenir au-devant de la scène. Mais l’équipement ne peut donc pas être choisi sans quelques précautions car pour découvrir l’esprit originel d’un enregistrement il faudra prendre soin sur le choix du matériel et chaque détail compte. De la qualité de la platine, de son bras, de sa cellule, de son préampli-phono dépendra la capacité du système à vous transporter à l’origine de l’enregistrement, du son de l’époque bref de l’émotion d’écouter l’artiste au moment ou il a immortalisé son oeuvre.

Alors que beaucoup pense qu’une simple platine permet de découvrir la capacité dynamique et stéréophonique qui fait parfois la différence avec un support numérique. Nous ne sommes plus tout à fait dans les mêmes considérations sur l’immense intérêt d’écouter un enregistrement sur disque vinyle.

Leave a Reply