Home Hifi Var Proac D30R : Un tempérament de feu…

Partagez !Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter

La Proac D30R : Une colonne discrète au tempérament de feu…
Petite sœur de la D40R, la D30R reprend les même transducteurs, le tweeter ruban pour les hautes fréquences et le grave médium unique alors que sur la D40R Il y en a 2 en configuration d’apolito.
L’air de famille ne s’arrête d’ailleurs pas simplement à l’esthétique avec un évent qui débouche vers le sol, au-dessus d’un socle en bois en placage de bois naturel, la D30R réagit en tout point à la D40R avec un soupçon de grave en moins et un peu moins d’exigence avec la puissance de l’amplificateur.
La tenue en puissance est impressionnante et bien que la caisse ne soit pas techniquement très sophistiquée, l’enceinte encaisse sans aucune distorsion ou coloration lié à d’éventuelles résonances internes.
Bien au contraire, avec un ampli qui délivre beaucoup de courant et un faible temps de monté, la D30R est impériale et semble insaturable, ses timbres et sa précision font merveille.
Le grave est tendu, articulé et rapide, le médium dense et très matérialisé, le tweeter ruban est doux bien intégré, il n’a pas ce côté cristallin comme certain. Du coup la fusion des registres est parfaite.
C’est l’équilibre subtil entre la polyvalence de la série Studio avec l’authenticité délicate des réponses D18, ou D28.
Son attaque des notes fera merveille avec un ampli fonctionnant en classe AB ou mieux en classe A.
L’image est profonde autour des enceintes, la directivité est faible et les instruments sont matérialisés avec précision.
Ce qui étonne par rapport au volume de charge de l’enceinte est sa capacité à descendre très bas dans le grave, elle encaisse avec rapidité des niveaux de grave impressionnant sur les impacts de grosse caisse.
Le médium est fidèle à la légende Proac sur la qualité de ses timbres mais avec d’avantage de plénitude qu’à l’accoutumé, plus d’aération, les passages musicaux plus complexes sont reproduits sans confusion et sans tassement de dynamique, la richesse des informations et des nuances sont reproduits avec une belle respiration. Enfin le registre aigu, se montre précis, doux et fin sans aucune agressivité. Sa douceur conviendra parfaitement aux instruments métallisant dans le haut.
La section préamplificateur doit être précise et délivré un excellent niveau de signal pour chatouiller ce tweeter et lui donner toute la présence nécessaire sur les voix.
Place donc à la musique, oublions les caractéristiques techniques et le comportement des transducteurs, cette enceinte délivre une musicalité sans faille, dès les premières notes on profite pleinement de la musique, de tout type de musique avec autant de plaisir. La D30R sait se faire oublier car elle ne décortique pas les sons mais les reproduits avec nuance, expressivité et générosité.

Venez les déguster avec nos électroniques qui savent leurs rendre justice…

1 reply to this post

Leave a Reply