Dynaudio Confidence 20 vs ProAc K1

Hifi Var Date de publication: 14 Avr 2023

Dynaudio Confidence 20 vs ProAc K1

L’acquisition d’une paire d’enceinte acoustique suscite pour l’amateur passionné une remise en cause profonde de son système haute-fidélité. Au travers de l’enceinte c’est la vie de la musique qui s’exprime, et cette vie à une importance majeure sur le plaisir de ressentir l’émotion de l’interprétation, d’être à proximité des musiciens, de percevoir toutes les subtilités du jeu instrumental.

L’enceinte acoustique ne fait pas à elle seule ce travail et les électroniques d'amplification de préamplification et les sources de lecture, doivent transmettre l’information avec suffisamment de qualité pour que le message sonore soit le plus naturel possible. Longtemps les enceintes colonnes ont été considérées comme techniquement les mieux adaptés à une retranscription étendu et la plus réaliste de tout les styles de musique. Leur capacité a retranscrire les registres des basses fréquences, l’ampleur de restitution liée à l’emploi de multiples haut-parleurs de large diamètre. La tenue en puissance compatible avec les bandes sons chargées les plus complexes qui nécessité des capacités dynamiques importantes.

Toutes ces qualités étaient donc réservées principalement aux grandes enceintes colonnes. L’usage des enceintes sur pied était quant à lui réservé aux écoutes plus intimistes, aux petits espaces, à un encombrement visuel et au sol plus modéré. L’écoute se destinait plus efficacement aux œuvres musicales à la faveur du chant et des musicien de petites formations pour une relation plus immédiate, plus directe et spontanées avec l’auditeur. Cette solution séduit pourtant de nombreux mélomanes peut-être plus que d’audiophiles, car les enceintes sur pied sont plus aisées à mettre en oeuvre, que ce soit pour la compatibilité avec les électroniques, mais aussi avec la pièce d’écoute et notamment dans le registre des basses fréquences.

Depuis longtemps, ces 2 typologies de transducteur colonnes ou compactes ont leur adepte. Mais de nos jours, les grandes enceintes compactes viennent perturber cette ordre bien établi. La capacité des grandes enceintes compactes sur pied composées le plus souvent en configuration 2 voix grâve/médium et tweeter propose un faisceau de qualité qui rivalise sur bien des critères avec des enceintes colonnes de belle stature. Nous n’allons pas effectuer une comparaison directe entre ces 2 familles de transducteur mais plus tôt analyser les caractéristiques sonores de 2 modèles emblématiques de constructeurs de grande notoriété que ce sont Dynaudio et ProAc. Nous avons en effet dans nos auditoriums l’opportunité de faire jouer ces 2 modèles avec diverses électroniques de haut de gammes et avons évalué avec précision le caractère de chacune, leur qualité, leur point marquant. Question budget, les récentes augmentations de prix hisse le modèle K1 de ProAc, avec quelques centaines d’euros de différence, au tarif de la Dynaudio Confidence 20; nous sommes bien en présence de 2 grandes compactes de prestige.

Présentation :

ll est a noter avec ces 2 modèles que ce soit la Dynaudio Confidence 20 et la ProAc K1 que leur pied dédié est indissociable au fonctionnement de ces enceintes. La Dynaudio est livrée avec son pied et ne peut reposer que sur celui-ci quant à la ProAc, la profondeur de l’enceinte et son mode de fonctionnement nécessite l'usage presque exlusif de son pied proposé en option. Si l'on observe les 2 pieds supports de ces enceintes en métal noir satiné, celui des Dynaudio est constitué d’un tronc unique qui repose sur un pied constitué de 4 extrémités sur lequel est fixé au choix fourni d’origine des plots sur pointe ou des plots plats. Chaque plot est réglable avec précision à l’aide d’une molette et d’un contre écrou cylindrique plat qui permet de mettre l’enceinte de niveau. La Pro-Ac K1 est installée sur un pied pourvu de 4 tubes qui peuvent être lestés et montés sur une embase rectangulaire muni de 4 pointes sur filetage à chaque extrémité. Ce pied original et unique, rappelle les modèles que propose la marque Atacama.

La structure des enceintes est bien différente également mais elle partage un point commun qui est l’usage d’un évent de décompression situé au-dessous de l’enceinte. Là aussi Dynaudio innove avec un système sophistiqué car pour éviter les bruits d’écoulement d’air, elle utilise une embouchure évasée face à laquelle le haut du pied forme un dôme souple sur lequel le flux d’air vient s’échapper de chaque côté des flancs latéraux des enceintes.

La ProAc utilise une conception identique de son évent, aux autres modèles colonnes de la gamme K. L’évent repose sur un socle et sa base et découplé de la caisse par un tube cylindrique. Ce tube est identique d’aspect à celui du pied ce qui donne à l'ensemble un look plus élancé. Il permet en premier lieu, d’évacuer efficacement le flux d’air générer par le débattement de son woofer. La conception de ces enceintes suscitent aussi une attention particulière. La Dynaudio Confidence 20 présente en façade une pièce de baffle de forme ondulaire DCC (Dynaudio directly control) afin de mieux diffuser le son émis par les haut-parleurs. De chaque côté de cette pièce de baffle de forte épaisseur la structure des flans latéraux se profile en ogive fuyante vers l’arrière dont l’extrémité ce termine par un arrondi de fine courbure. L'enceinte est équipé d'un simple bornier de connecteurs WBT.

La ProAc reste classique dans la réalisation de sa caisse de forme rectangulaire avec un baffle en façade haut et étroit. ProAc limite au maximum les effets de bords avec l’implantation de ses tweeters décimétrique et soigne la mise en phase de ses hauts parleurs pour gagner en précisions et focalisation des sources émissives. Comme sur tous les autres modèles de la gamme K, la ProAc K1 utilise un double bornier permettant la bi-amplification, celui-ci est positionné en hauteur au plus près des haut-parleurs, le filtre est logé derrière les borniers, découplé en interne de la caisse par des entretoises.

Fonctionnement dans la pièce :

La vitalité et la tenue en puissance de ces 2 grandes compactes permet de les exploiter à plein potentiel dans de vastes pièces d’écoute de 60 mètres carré. La tenue en puissance surprend sur des passages musicaux rythmés aux basses puissantes et à la dynamique superlative. La ProAc K1 cogne avec assurance et avec une grande intelligibilité. Son réalisme et sa franchise sur tout les registres apportent une présence accru à la musique qui emplie toutes la pièce d’écoute sans que l’on ressente le moindre manque dans la présence physique des instruments et la présence acoustique de l'orchestre. La Confidence 20 joue plutôt dans l’aération de la musique parfaitement structurée, l’image est panoramique est rempli confortablement l’espace à l’instar d'une sphère pulsante.  

Association avec les électroniques :

Partie prenante de l’intérêt des grandes enceintes compactes, l’association avec les autres maillons de la chaine reste assez facile à réaliser avec des électroniques à l’alimentation robuste dans le bas du spectre et un niveau d’investissement comparable à ces enceintes pour en tirer le meilleur. Que ce soit pour la ProAc k1 comme pour la Dynaudio Confidence 20, le niveau d’exigence se situe d’avantage dans la qualité des watts que dans la quantité de puissance. La capacité à chanter juste, le niveau tonal équilibré un peu plus vif et marqué sur la ProAc, plus doux et linéaire sur la confidence, nécessite de les accorder à des électroniques raffinées. le sens du détail de la source donnera toute la précision nécessaire à une écoute délié et très riche en information. Au moment de la comparaison entre les 2 modèles nous dirons que la ProAc est plus exigente et la confidence plus tolérante. La Dynaudio adapte sa musicalité, la ProAc impose une analyse du son avec moins de concession fait au matériel qui lui est associé.

Musicalité :

Que doit ton attendre des grandes enceintes compactes pour l’amateur de musique qui possède déjà des enceintes sur pied moins élitistes que ces 2 modèles. Alors qu’un ensemble haute-fidélité performant et organisé autour d’enceintes compactes de moyenne gamme offre déjà beaucoup de plaisir, certains se demande s’il y a une différence notable à l’écoute d’une ProAc K1 par rapport à la musicalité d’une ProAc D2 ou d’une Dynaudio Confidence 20 par rapport à une Dynaudio Contour 20i ou une héritage spécial. Etonnamment, sans changer d’électronique, la découverte de ces grandes enceintes compactes surprend les auditeurs habitués aux enceintes compactes de moyenne gamme. La musicalité est "transendé" par ces 2 grandes compactes par la précision d’analyse du son des instruments de musique mais aussi par la tenue en puissance sur les passages en concert. La pression acoustique apporte une énergie qui porte sur l’articulation des notes de musique sur des enregistrements de qualité. Ces modèles proposent de retrouver le plaisir musical des moyennes compactes tout en apportant un réalisme plus intense dans l'implication avec la musique.  

Equilibre tonal :

On retrouve sur ces modèles de grandes compactes exclusives un équilibre tonal qui reprend les qualités des modèles colonnes de leurs gamme respective K et Confidence. L'équilibre tonal se présente sous forme d'une extension des fréquences ou l’étagement des notes de musique et la neutralité des timbres inspire une constante satisfaction. On rejoint ici des meilleurs transducteurs en enceintes colonnes dans l' exploitation de la musique. Les timbres sont justes que ce soit en différenciation et en raffinement mais aussi en justesse de niveau et en intonation. Les notes s'articule sur la ProAc K1 avec justesse et contrôle jusqu'aux extrêmes registres de fréquences. La Confidence 20 propose une écoute harmonieuse tout en nuance, les registres de fréquence sont à la fois riches et diversifiés dans son ensemble avec une cohérence et une justesse de timbre équilibrée et aérée. 

Timbres :

L'usage d’un tweeter Ruban et d’un gâve/médium de 16,5 cm en Kevlar pour la ProAc K1; un tweeter à dôme Esotar 3 et un Grâve/Médium de 18 cm en polymère de silicate de magnésium pour la Dynaudio ne laisse percevoir aucune tonique sur l’un des registres dans la retranscription des timbres et des intonations. L’emploi de ces matériaux semble parfaitement convenir à une écoute naturelle tout en apportant un surcroit de confort lorsque l’on augmente le niveau, l’équipage suit sans faiblir et les timbres restent parfaitement neutre et différencié. La K1 reproduit avec un réalisme étonnant les instruments tel que cymbales et guitare acoustique dans les registres aigû ; dans le médium la voix est parfaitement étagée et naturelle ; mention particulière sur la beauté du grâve, rapide, détaillé modulé à la perfection. La Confidence apporte toute la richesse et la douceur de son tweeter à dôme très sophistiqué, dans les registres des aigûs, c’est fin et soyeux. Le médium est très diversifié, son aération permet d’apprécier toutes les nuances de la bande son. Dans les grâves, Les timbres sont percutant et pulsent avec onctuosité apportant souplesse et confort d’écoute même à faible niveau de volume.

Dynamique :

On attend un peu au tournant les enceintes compactes sur la dynamique qui touche souvent grâce à nos oreilles sur des modèles d’enceintes colonnes de bon rendement. Là aussi, ces grandes compactes tirent leur épingle du jeu, avec une capacité à jouer fort avec vivacité et rapidité qui les rapprochent un peu plus de l’interprétation de la musique jouée en concert. La ProAc K1 apporte une énergie qui déborde à la moindre sollicitation et nourri une sensation d’immédiateté et d’urgence presque réelle de la musique sans forcer et sans effet démonstratif. La Confidence 20 propose une dynamique plus sage avec un suivi mélodique parfaitement réactif, son côté pulsant et très aéré donne une extension et une souveraineté à la bande son vaste et soutenue.

Bande passante :

Sans toutefois égaler certaines enceintes colonne sur l’ampleur du grâve et la présence étendu de certaines grandes enceintes colonnes, il est heureux de constater avec ces enceintes compactes avec quelle aisance elles sont capable d'explorer chacun des registres avec une présence souvent supérieure aux enceintes colonnes classiques. On atteint les limites de l'étendu de leur registre qu’en les poussant dans une utilisation peu habituelle à un usage courant.

A l’heure du choix :

Comparer le son d’une ProAc au son d’une Dynaudio ne pose aucune difficulté car elles restituent chacune à leur manière une musicalité qui nous rapproche un peu plus des musiciens.  

Conclusion :

Lorsqu’on veut réussir une association de très haute-fidélité capable de jouer tout type de musique avec le niveau de performance des meilleurs transducteurs on doit porter une oreille attentive à ce concept des grandes enceintes compactes. Le niveau de plaisir que l’on est susceptible d’obtenir surprendra le mélomane le plus aguerri. Les audiophiles qui recherchent détail et précision dans la musique trouveront dans ces enceintes compactes toute la subtilité et les nuances sans effet ostentatoire. Alors, avant d’investir dans une paire d’enceinte colonne à budget équivalent jeter donc une oreille à ces 2 perles de l’acoustique mondiale, vous serez certainement enthousiasmés par la magie musicale qu’elles distilleront à vos oreilles.

Système hifi : ProAc, Dynaudio, Mc Intosh, Luxman Avid Hifi, Lumin
ProAc, Dynaudio, Mc Intosh, Luxman Avid Hifi, Lumin

Nos dernières actualités

Hifi Var

Altus Avid HIFI : Bras de lecture

Avid HIFI propose 2 modèles de bras de lecture : l’Altus et le Nexus. Le …

Altus Avid HIFI : Bras de lecture Lire la suite »

Hifi Var

Tannoy Prestige Autograph Mini : A déguster avec un authentique Islay

C’est sous l’impulsion de l’importateur Français Europe Audio Diffusion que nous revient le facteur d’enceinte …

Tannoy Prestige Autograph Mini : A déguster avec un authentique Islay Lire la suite »

Hifi Var

Salon Haute Fidélité du 24 au 26 novembre 2023

Salon Haute Fidélité du 24 novembre au 26 novembre 2023… Comme chaque année, le magasin …

Salon Haute Fidélité du 24 au 26 novembre 2023 Lire la suite »